20/04/2006

"deux roses" peinture acrylique sur toile

 

j’aime beaucoup les roses...

alors, ici, j’en ai peint deux...

et trois épis de blé...

Dieu seul sait pourquoi!

En fond, évidemment, pourrait-on voir la nature suggérée...

mais, dans mon esprit, c’est plutôt une recherche

sur le figuratif et l’abstraction...

car finalement, comme aurait dit René Magritte,

ce ne sont pas deux roses que nous avons là...

mais une reproduction de roses!

Donc, me suis-je dit, pourquoi ne pas considérer

que cette reproduction de roses n’est finalement,

elle aussi, qu’une simple abstraction...

une vision de notre esprit vachement perturbé!

donc, ceci, en vérité,

n’est qu’un tableau entièrement et totalement abstrait!

oui, je sais... c’est un peu zarbi, ce que j’écris là!!

mais on est artiste ou on ne l’est pas!!

18:34 Écrit par RLG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

maintenant

quelques tableaux fantastiques

quelques tableaux de rêves éveillés

peint pour me faire plaisir

et peut-être pour votre plaisir aussi.

18:08 Écrit par RLG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"le tigre" peinture acrylique sur toile

 

dans un paysage de rêve

un tigre de rêve

avec réserve

vous observe

18:06 Écrit par RLG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"le tigre" détail du tableau précédant

18:02 Écrit par RLG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

"ailleurs, peut-être" peinture acrylique sur toile

 

que dire?

un autre monde,

brûlé et dévasté,

comme le sera bientôt le notre,

mais est-ce une note d’espoir,

ou de désespoir,

que ces bulles d’arbre

qui arrivent...

ou qui s’en vont?!

à vous de décider

suivant votre nature.

 
 

17:40 Écrit par RLG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"le cheval des neiges" peinture acrylique sur toile

 

dans un paysage de rêve

un cheval de rêve

avec réserve

vous observe

17:26 Écrit par RLG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

les tableaux suivants sont peut-être moins

fantastiques...

plus oniriques, peut-être...

14:38 Écrit par RLG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |